Biographie
(English below)
Débuts: à l'âge de 15 ans,je participe à un stage d’escalade de 6 jours - très vite à l’aise, je fais mes premiers pas en tête dans des voies de difficulté 6. on est en 1986.

l’Ariège, ou j’ai grandi, est le théâtre de mes premières aventures verticales. La plupart des voies dures sont des dalles super techniques, je ne vois pas vraiment à quoi peut ressembler une route de difficulté 8, au vu du peu de prises dans les dalles et murs de difficulté 6… Les voies les plus dures signées  Raboutou semblent bien hors d’atteinte pour moi. Il me faudra des années passées en falaise pour déconstruire cette croyance. À ce moment, il y a peu d'occasions de juste voir des grimpeurs réaliser des voies dures.
Pas de vidéos, peu de secteurs de bloc, très peu de salles…

MOMO (Maurice Piazzini), la légende ariégeoise du moment, deviendra 20 ans plus tard un de mes meilleurs amis. Pascal Dengerma, Eric Triay sont aussi des figures marquantes de cette période très 
Pendant mes années lycée, j’essaie le travail de voies et l’équipement, avec mon ami Gérôme Alieu sur Roquefixade.
Gérard Jalbert, l’équipeur du moment, tient à jour la chronique des falaises ariégeoises. Patrick Lopez et moi-même sommes souvent comparés, mis en concurrence. 30 ans plus tard, on habite dans la même maison.
Je fais mes premiers pas dans le 7 à Carol, dans des voies courtes, exigeantes… 

Marseillais de 91 à 99, j’étudie à la fac, STAPS, et je suis en falaise 5 jours par semaine.
Je suis au cœur d’un des lieux les plus actifs du moment.

Mes partenaires: 
Steph Doye,  Igor les complices de mes premières expériences dans le 8, dans les ‘gros’ dévers des secteurs à la mode dans les calanques  et autres spots des alentours…
Les étudiants grimpeurs, une génération de pionniers de la difficulté en escalade:
J.Luc Jeunet, Paul dewilde, Olivier Fourbet, Fred Rouhling, 
Les stars mondiales du moment sont aussi sur les spots:
François Legrand, Alex Duboc, Patrick Edlinger,
On vient s’entraîner dans le Temple, chez Edlinge’, dans les ‘Pans’ des garages, dans les premières salles du genre.

Quelques voies réalisées alors:
Grotte de l’ours
Ysengrin, 8a 
Rastata, 8b
Rio de janvier, 8b
Calanque de Morgiou
Fin de partie, 8a
Les Goudes
La course des nuages 8a+

Cimaï
En un combat douteux, 8a
Orange mécanique, 8a

Rencontre de Pierre Oeuf,qui m’offre un job de fabricant de murs d’escalade et de prises, ainsi que d’ouvreur de voies intérieures, qui me laisse beaucoup de temps pour assouvir ma passion dévorante pour les belles voies. 
Je m’installe dans le Luberon et passe beaucoup de temps sur les parois de Buoux, dans les voies de légende qui m’ont tant fait rêver en parcourant les pages des Magazines. Parmi les grimpeurs locaux figurent Antoine le Menestrel, Jibé Tribout
Autour de Buoux, Alpilles, Verdon, Ceüse, Mont Ventoux,je grimpe souvent de très belles voies signées Graou (Bruno Clément). 

Buoux:
CTN, 8b
Chouca, 8a+
Autoroute 7c
J’irai cracher sur vos tombes 7c+
Requiem, 8a+ (1er essai)

Oppède (supermarché)
Moutchiki 8b
Plus 3 ou 4 autres 8b dont le nom m’échappe…
Lourmarin
Overdose 8a+ 


Pendant la même période, Laurent Triay, equipeur actif sur tout le sud France me rend visite souvent et nous serons complices pour de nombreux trips de grimpe, en provence, à Millau (gorges du tarn), en Ariège, et plus tard en Espagne, autour de Siurrana, Montsant, et autre psykobloc au Baléares


Tarn:
Les ailes du désir, 8a de 55m, flash
Pyromania, 7c, à vue

Ariège (Je finis par m’y installer en 2001)
Philippe Girard est le jeune fort grimpeur Ariégeois du moment. Il ouvre de nombreuses de voies extrêmes en Ariège (Séjour, grotte de Sabart). Voies, blocs. 
Ce renouveau crée une nouvelle dynamique avec les grimpeurs Ariégeois. Ces grimpeurs ne sont pas ‘médiatisés’ Bien que le niveau soit très élevé, et l’ambiance est très bienveillante, par rapport à ce que j’ai connu en provence…
Patrick Lopez, Christophe quinchez, Matthieu Gallot-Lavallée, Steph Loubet, Joseph Savarino, Eric Triay, François Tubéry
Trip Bloc à Albaracin
Philippe David et Dany Andrada, Daila Ojeda…

Quelques voies qui m’ont marqué en Ariège

Carol
Dream 8a

Roquefixade : 
Poseidon 7b+
Force 4
Crac boum hue, 7c (old school)
Milagro 8a, 
Akila 8b (ouverte par mes soins en 92, jamais répétée)
Auzat: 
Fantasme du lézard, 7c (old school)
El corazón, 7b
Esprit chagrin, 7c+

La Fajane:
 Le rêve du requin 7c+(ouverte par mes soins)
 Hara Kiki, 7c+ (ouverte par mes soins)
Baychon
Super power 8a+ 
Anaconda 8a

Genat:
Riglos, 8a (flash)
Angkorwat 7c+
Metis 8b+
Vent solaire, 8a
Demons et merveilles, 8b
Petite ourse, 8a+
Koan, 8b
Monk’s route, 7c (ouverte par mes soins)

Alliat
Outback 8a 
L’ombre du guerrier 8a+
Super Cloug 8b
Octopus 8a

Ornolac
Les pieds dans le tapis 8a

Sabart:
Dame Sabart, 8a
Reine de Sabart, 8a+


Je n’ai jamais tenu de registre de mes réalisations. Ce qui précède est une sélection de voies parmi les plus dures et/ou les plus belles que j’ai pu réaliser, la plupart après travail. J’ai très certainement ‘oublié de nombreuses personnes et d’innombrables voies…



Biography

Beginnings: at the age of 15, I took part in a 6-day climbing course - very quickly at ease, I took my first steps in the lead in routes graded level  6. We are in 1986.

Ariège, where I grew up, is the scene of my first vertical adventures. Most of the hard routes are super technical slabs, I don't really see what routes graded level 8 could look like, given the few holds in the level 6 slabs and walls... 
The hardest routes by Raboutou seem well out of reach In my opinion. It will take me years on the cliff to deconstruct this belief. At this time, there is little opportunity to just see climbers completing hard routes. No videos, few bouldering sectors, very few gyms…

MOMO (Maurice Piazzini), the Ariège legend of the moment, will become one of my best friends 20 years later. Pascal Dengerma and Eric Triay are also notable figures from this very period. During my high school years, I tried route work and equipment, with my friend Gérôme Alieu on Roquefixade. Gérard Jalbert, the outfitter of the moment, keeps the chronicle of the Ariège cliffs up to date. Patrick Lopez and I are often compared, put in competition. 30 years later, we live in the same house. I'm taking my first steps in the 7 at Carol, on short, demanding routes…

Living in Marseille from 91 to 99, I studied at university in sciences and techniques of physical activities, and was on the cliff 5 days a week. I am in the heart of one of the most active places of the moment.

My partners: Steph Doye, Igor, the accomplices of my first experiences in the 8, in the 'big' slopes of the fashionable sectors in the creeks and other nearby spots... The student climbers, a generation of pioneers of difficulty in climbing : J.Luc Jeunet, Paul Dewilde, Olivier Fourbet, Fred Rouhling, The world stars of the moment are also on the spots: François Legrand, Alex Duboc, Patrick Edlinger. We come to train in the Temple, at Edlinge', in the 'Pans' of garages, in the first gyms of its kind.

Some routes carried out then:

Grotte de l’ours
Ysengrin, 8a 
Rastata, 8b
Rio de janvier, 8b
Calanque de Morgiou
Fin de partie, 8a
Les Goudes
La course des nuages 8a+

Cimaï
En un combat douteux, 8a
Orange mécanique, 8a

I meet Pierre Oeuf, he hires me to work as an indoor route setter and a climbing wall and hold designer, which gives me a lot of time to satisfy my all-consuming passion for beautiful routes. I settled in the Luberon and spent a lot of time on the walls of Buoux, In the legendary routes which made me dream so much while browsing the pages of the Magazines. Among the local climbers are Antoine le Menestrel, Jibé Tribout Around Buoux, Alpilles, Verdon, Ceüse, Mont Ventoux, I often climb very beautiful routes signed Graou (Bruno Clément).

Buoux:
CTN, 8b
Chouca, 8a+
Autoroute 7c
J’irai cracher sur vos tombes 7c+
Requiem, 8a+ (1er essai)




Oppède (supermarché)
Moutchiki 8b
Add to that 3 or 4 8b, that i can’t recall the name of
Lourmarin
Overdose 8a+ 

During the same period, Laurent Triay, a route developer active throughout southern France, visited me often and we were accomplices for numerous climbing trips, in Provence, in Millau (Gorges du Tarn), in Ariège, and later in Spain, around Siurrana, Montsant, and other psykobloc in the Balearics

Tarn:
Les ailes du désir, 8a de 55m, flash
Pyromania, 7c, à vue

Ariège (I ended up settling there in 2001) Philippe Girard is the young strong Ariège climber of the moment. He opens many extreme routes in Ariège (Séjour, Sabart cave). Routes, boulders. This renewal creates a new dynamic with Ariège climbers. These climbers are not 'publicized' Although the level is very high, and the atmosphere is very benevolent, compared to what I experienced in Provence... Patrick Lopez, Christophe quinchez, Matthieu Gallot-Lavallée, Steph Loubet, Joseph Savarino, Eric Triay, François Tubéry Trip Bloc in Albaracin Philippe David and Dany Andrada, Daila Ojeda… Some routes that marked me in Ariège


Carol:
Dream 8a

Roquefixade : 
Poseidon 7b+
Force 4
Crac boum hue, 7c (old school)
Milagro 8a, 
Akila 8b (ouverte par mes soins en 92, jamais répétée)
Auzat: 
Fantasme du lézard, 7c (old school)
El corazón, 7b
Esprit chagrin, 7c+

La Fajane:
 Le rêve du requin 7c+(ouverte par mes soins)
 Hara Kiki, 7c+ (ouverte par mes soins)
Baychon
Super power 8a+ 
Anaconda 8a

Genat:
Riglos, 8a (flash)
Angkorwat 7c+
Metis 8b+
Vent solaire, 8a
Demons et merveilles, 8b
Petite ourse, 8a+
Koan, 8b
Monk’s route, 7c (ouverte par mes soins)


Alliat
Outback 8a 
L’ombre du guerrier 8a+
Super Cloug 8b
Octopus 8a

Ornolac
Les pieds dans le tapis 8a

Sabart:
Dame Sabart, 8a
Reine de Sabart, 8a+

I have never kept a record of my accomplishments. The above is a selection of some of the hardest and/or most beautiful routes I have completed, most of them after work. I have certainly forgotten many people and countless routes.